© Lunenburg County Historical Society 2012

Web Design by Robert Ylkos


Visit us on Facebook and Twitter

LaHave, Nova Scotia
Operated by Lunenburg County Historical Society

À la découverte du lieu historique de Fort Point
par Rob Sangster

Avant de partir à la découverte du merveilleux site de Fort Point, imaginez qu’aujourd’hui, nous sommes  le 8 mai 1604. Portez votre regard en direction sud-ouest vers l’océan Atlantique, par-delà Dublin Bay et les îles. Vous apercevez un navire solide, «Le Don de Dieu», jeter l’ancre pour la première fois au  Nouveau Monde. Samuel de Champlain, celui qui allait transformer la perception en Europe de ce vaste continent, se tient sur le gaillard d’avant en train d’esquisser la première de ses célèbres cartes. Ne le voyez-vous faire de grands signes de la main dans votre direction ?

Certes, sa mission d’explorateur allait l’emmener beaucoup plus loin encore. Néanmoins, la région de LaHave lui a fait une forte impression et a contribué à la décision de Louis XIII, roi de France, de faire de Port-Royal la
première capitale de la Nouvelle-France.

En 1632, Isaac de Razilly, général français et vice-roi, débarquait à Fort Point, sur la magnifique rivière LaHave, pour remplir le mandat que lui avait confié son roi.

Le point de vue.  À l'Est, sur l’autre rive, on aperçoit Ritcey Bay et le charmant village de Riverport. Plus au sud, le long de la rive opposée se trouvent Oxners Beach et un marais salant herbeux. Cet endroit a servi de pâturage au bétail d’Isaac de Razilly.

En direction sud, on aperçoit à l’autre extrémité de Dublin Bay, les îles East Spectacle et West Spectacle.  Derrière ces îles se profile une autre, bien plus grande : Mosher Island avec sa plage accueillante et son  phare de mer toujours aussi rassurant. Plus loin, un peu plus à l'ouest, s’égrènent les îles LaHave qui abritent l'embouchure de la rivière LaHave contre la houle puissante de l'océan Atlantique.

Le Fort-Sainte-Marie-de-Grâce. Pour ce qui est du fort, il vaut mieux se l’imaginer plutôt que de compter sur vos yeux pour l’apercevoir. En vous tenant au bord de l’escarpement à la limite sud du site, vous êtes tout près de la muraille nord du fort. À marée basse, en scrutant bien le fond de l’eau, il est possible de voir un triangle rocailleux qui s’étend en direction de Dublin Bay. Ce triangle faisait sans doute partie des fondations de l’ancien fort.

À l'intérieur des solides murailles faites de briques, de bois et de rocaille pour la protection d’Isaac de Razilly et de sa garnison, il y avait un puits, une poudrière et différents bâtiments d’habitation, d’entreposage ou réservés à l’administration. Une croix de bois élancée dépassait en hauteur les murailles.

Un incendie a ravagé le fort en 1654, après quoi il gisait là en ruines pendant de nombreuses générations. Au fil du temps, les éléments rocailleux ont été probablement charriés pour former les fondations de structures diverses érigées sur Fort Point et sur la rive ouest de la rivière.

En réalité, l’érosion incessante du cap par la mer est la cause principale de l’effondrement du terrain,  emportant avec lui les vestiges du fort dans l’eau. Quelques vieilles briques anciennes trouvées le long du rivage sont maintenant exposées dans le musée. En 1991, on a finalement disposé des blocs de pierre massifs pour stabiliser le site, comme vous pouvez le constater.

Are you looking for a unique venue

for your special event?


Let us make your special day

into a historic moment.

Artefacts
Allons maintenant visiter
Le phare
Le cairn
Les canons
Le jardin à la française
Les pommiers
Les roses Champlain
Le four acadien
La palissade
Le cimetière Fort Point
L'étang mystérieux
Nous espérons que vous avez bien aimé votre découverte des points les plus signifiants de Fort Point.